La flore de cette vallée contient bon nombre de plantes et arbres endémiques à la région.
La proximités des habitations et du vallon du Stang-Alar, peut réserver d'agréables surprises pour un œil avertie ….
Effectivement , on peut rencontrer des plantes de jardin, dont les graines ont étés disséminées par les oiseaux.
L'abondance de petits cours d'eau, et le nombre de souches en décompositions, permet à plusieurs espèces de champignons et de lichen de si développer.

Ce riche biotope permet à l'écosystème de la vallée de ce maintenir en équilibre.
Insectes, batraciens, mammifères profites de cet écrin de verdure.

L'activité agricole, sur le pourtour de la vallée, permet de contenir l'urbanisme. Les terres agricoles sont donc une chances pour la préservation de cette vallée.